Actualités

  • 21 juillet 2015: Appel à contributions pour l'ouvrage "Dérives de la globalisation"

    Présentation

    Selon des propositions désormais usuelles, il est possible de caractériser le monde global par son hyperconnectivité et par sa fluidité, qui engendrent une interdépendance et une circulation généralisées entre les différents points de la planète. Une telle caractérisation peut se lire sur un mode positif, à travers la liberté et les possibilités de développement qu’elle autorise à certains individus, à certaines régions. En un jeu d’ambivalence, elle peut également s’interpréter sur un mode négatif, dans la mesure où elle génère des dérives inédites, en raison de l’ampleur globale qu’elle leur confère.
    A travers une perspective comparatiste et internationale, qui s’ouvre à toutes les aires géographiques et linguistiques envisageables, le présent ouvrage entend précisément s’intéresser aux représentations que la littérature (poésie, roman, nouvelle) et le cinéma contemporains (1980-2015) donnent de telles dérives. Aux côtés de la sociologie et de l’anthropologie, la littérature et le cinéma peuvent en effet apporter un éclairage singulier sur ces dérives, à travers les jeux figuratifs qu’ils mettent en place. Ils peuvent révéler un véritable imaginaire des dérives de la globalisation et donner ainsi une expression et une forme artistiques aux craintes, aux menaces et à l’inconfort que l’homme contemporain ressent face à la globalisation.
    Ces dérives peuvent être envisagées suivant les axes suivants.
    - Le trafic : le flux généralisé des biens et des personnes comporte un versant sombre, qui recouvre le transport et le commerce, à l’échelle globale, de produits illégaux (comme la drogue), d’armes ou même d’êtres humains. Il est dès lors intéressant de se pencher sur les modalités et les enjeux qui président aux représentations littéraires et cinématographiques de ces différents trafics.
    - Le terrorisme : l’hyperconnectivité et l’interdépendance peuvent susciter des réactions de rejet violentes. Celles-ci se matérialisent alors dans des actes terroristes dirigés contre les emblèmes du global, qui sont tenus pour menacer les valeurs réputées locales. Il convient ainsi de mettre au jour comment la littérature et le cinéma parviennent à rendre compte et à figurer le terrorisme et ses implications dans le monde global.
    - L’épidémie et le risque global : en raison de l’hyperconnectivité et de la fluidité contemporaines, une maladie ou une catastrophe qui surgit dans un lieu précis de la planète suppose aujourd’hui nécessairement une portée potentiellement globale. Il en découle une maximisation de la crainte et de la possibilité de l’apocalypse. Il faut en ce sens s’interroger sur l’utilisation que la littérature et le cinéma font d’une telle maximisation, à travers les dessins qu’ils donnent de l’épidémie et de la catastrophe.
    - Les exclus de la globalisation : à partir du moment où la globalisation appelle les hommes à la mobilité, il convient également de s’interroger sur les individus qui se voient exclus du flux, interdits ou empêchés d’y entrer pleinement. Ces exclus sont principalement les réfugiés et les immigrés clandestins, qui, eux aussi, tentent de profiter de la mobilité et de rejoindre les promesses de la globalisation, mais qui se voient arrêtés et rejetés aux marges de l’espace global. Il faut alors se demander comment la littérature et le cinéma réussissent, pour leur part, à intégrer ces exclus de la globalisation et à modéliser les visions qu’ils portent de ce phénomène.
    - Autres : toute autre problématique susceptible d’éclairer les dérives de la globalisation est évidemment la bienvenue, pour autant qu’elle puisse véritablement être rattachée, en termes d’enjeux et de portée, à la configuration du monde contemporain global.

    Proposition de contributions

    Les propositions peuvent être soumises en français et anglais. Elles consisteront en un abstract comprenant entre 100 et 200 mots, accompagné d’une brève présentation de l’auteur (max. 6 lignes) et de l’indication de 6 mots-clés. Elles sont à envoyer à Amaury Dehoux (amaury.dehoux@uclouvain.be) pour le 30 novembre 2015 au plus tard.
    Pour les propositions retenues, les articles définitifs devront être transmis pour le 15 mars 2016 au plus tard, toujours à la même adresse. Ils auront une longueur comprise entre 30000 et 40000 caractères et pourront être rédigés en français ou en anglais.

  • 6 février 2015: Appel à contributions du Colloque "Literary Transnationalism(s)"

    Le Forum Jean Bessière a le plaisir de partager ci-dessous l'appel à contributions du Colloque "Literary Transnationalism(s)", organisé à l'occasion du départ à la retraite du professeur Theo D'haen (KULeuven) et auquel interviendra Jean Bessière. Ce colloque se tiendra à l'Université de Leuven, du 8 au 10 octobre 2015.


    CALL FOR PAPERS

    On the occasion of the retirement of Theo D’haen from the University of Leuven, the Research Group “Literature, Discourse, and Identity” in October 2015, 8-10, organizes an international symposion on “Literary Transnationalism(s),” in line with the scholarly interests of D’haen throughout his career.
    In recent approaches to literary studies we notice a turning away from an (almost) exclusive attention to national literatures in favor of a variety of "transnational" approaches. One may here think of world literature and geocriticism, but also of the so-called "-phone" studies, i.e. anglophone, francophone, hispanophone, or lusophone, but increasingly also sinophone and other linguistically-inspired categories, often from a postcolonial perspective, in the case of literatures in European languages, but sometimes also from an "imperial" point of view, as has sometimes been argued with respect, precisely, to sinophone developments. But it is equally possible to consider not necessarily linguistically but rather culturally, historically, or geographically related areas such as "Europe," the Americas (often now referred to as "hemispheric America"), the Caribbean or the Mediterranean, the Atlantic or the Pacific Rim, the Indian Ocean, or the Silk Road. There is room for both synchronic and diachronic reflections on any or all of these approaches.
    The conference will bring together a number of leading international theoreticians, critics and literary historians of (a number of) the various developments sketched under the "theme of the conference": David Damrosch (Harvard), Djelal Kadir (PennState), Longxi Zhang (Hongkong), Svend Erik Larsen (Aarhus), Hans Bertens (Utrecht, President ICLA), Ottmar Ette (Potsdam), César Domínguez (Santiago de Compostela), Jean Bessière (Sorbonne), and several others have already confirmed their participation: However, we also want to offer Belgian and other European colleagues the opportunity to test their own insights, theories and proposals in an intensive exchange of views with these internationally recognized authorities. At the same time the international experts will be invited to not only consider their own specialty, but to at least partially adopt a meta-stance, reflecting on their own approach next to and in relation to the other approaches highlighted. Paper proposals (25 minutes) to Dagmar.Vandebosch@arts.kuleuven.be and/or theo.dhaen@arts.kuleuven.be, preferably as soon as possible but in any case at the latest by 1 March 2015.

  • Janvier 2015: Parution du nouvel ouvrage de Jean Bessière

    Le nouvel essai de Jean Bessière, Inactualité et originalité de la littérature française contemporaine. 1970-2013, vient de paraître aux éditions Honoré Champion, dans la collection "Unichamp-Essentiel".
    Rendez-vous à la page Ouvrages individuels pour trouver toutes les informations sur cet ouvrage.

  • 14 décembre 2013: Matinée-hommage en l'honneur de Jean Bessière

    Collègues et amis ont pris rendez-vous le samedi 14 décembre à l'Université Libre de Bruxelles (ULB), pour rendre hommage aux travaux et réflexions critiques de Jean Bessière.
    Au programme de cette matinée: deux tables rondes, la présentation du site "Forum Jean Bessière" et la présentation du livre Littératures, poétiques, mondes — la littérature comparée et ses sentiers qui bifurquent, à paraître prochainement aux Editions Honoré Champion.
  • 13 décembre 2013: Conférence - La littérature: du questionnement au monde

    Jean Bessière ouvrira la deuxième journée du Colloque International "Le geste critique à l'époque contemporaine. Regards sur le roman et le cinéma" avec sa conférence "La littérature: du questionnement au monde".
    Ce colloque se tient à l'Université catholique de Louvain et est organisé par le professeur Erica Durante, aux dates du 12 et 13 décembre.
    Le programme complet du colloque est disponible sur le blog de la Chaire de Littérature Comparée de l'Université catholique de Louvain.
  • 22 août 2013: Entretien dans le Tiempo Argentino

    Le récent hommage rendu à Buenos Aires, par l'Universidad Nacional Tres de Febrero (UNTREF) à Jean Bessière n'est pas passé inaperçu dans le monde intellectuel argentin. La presse elle-même en a fait l'écho.
    C'est ainsi que Jean Bessière a accepté de répondre aux questions de María Victoria Dentice, dans un entretien paru le 22 août 2013 dans les colonnes du quotidien Tiempo Argentino.
  • 14 août 2013: Professeur honoraire de l’Universidad Nacional Tres de Febrero (UNTREF) - Argentine

    Jean Bessière a été décoré du Titre de Professeur honoraire de l’Universidad Nacional Tres de Febrero (UNTREF), à l'initiative du Professeur Daniel Link, et en présence du Recteur Aníbal Jozami.
    Une vidéo de cet événement a été produite par Canaluntref et peut être visionnée en ligne.